Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Geleysbeek
  Geleijsbeek
  Geleytsbeek

Photo(s) (6)

Classement de la section:

Aménagements fluviaux >  Geleysbeek

Description (historique/actualité/....) :

Ce ruisseau, assez important, recevait les eaux de ruissellement dévalant du flanc des collines lors de grosses pluies ou de fontes des neiges mais aussi les eaux de l'Ukkelbeek (vers l'actuelle rue de Stalle).

L'histoire de Forest mentionne que le Geleytsbeek est à l'origine du hameau de la commune (VIIe siècle).

Parcourons ce cours d'eau du sud vers le nord :

Le Geleytsbeek prend sa source à Uccle-Saint-Job (Vivier d'Oie) près de la lisière de la Forêt de Soignes.

Un chemin, suivant le cours du Geleytsbeek depuis Uccle, s'appelant "op de beek" ou "straat op de beek" (rue sur le ruisseau ou au bord du ruisseau), devint la chaussée de Neerstalle en 1874.

Après avoir traversé l'abbaye de Forest, le ruisseau est ensuite longé par la rue Saint-Denis (ancienne Molenstraat). Il finit par bifurquer vers Anderlecht pour se jeter dans la Senne.

On compta de nombreux moulins, fermes et industrie le long du cours d'eau.

Son rôle de collecteur :

L'ancien Geleijtsbeek ne devint progressivement plus qu'un égout collecteur.
De la sorte, à l'instar de la Senne à Bruxelles, il poursuit une de ses missions: celle de draineur du territoire communal Forestois. Mais discrètement, à l'insu de la majorité des Forestois.
Autrefois, il recueillait presque toutes les eaux de ruissellement dévalant du flanc des collines lors de la fonte des neiges et des précipitations pluviales, et celles de la nappe aquifère souterraine jaillissant des diverses sources.

Aujourd'hui :

Aujourd'hui le ruisseau est très amaigri. Il coule encore à ciel ouvert, notamment au vieux moulin de Nekkersgat.
Depuis 2011 il a été remis à ciel ouvert au niveau de la plaine du Bourdon.

Voir aussi : Hydrographie/Toponymie à Forest

Sources :

- "Histoire de Forest lez Bruxelles" par Louis Verniers, Maison d'édition A. De Boeck, Bruxelles 1949.
- "Forest Actuel" (mars 2006)