Port de Bruxelles, Bassin Vergote (depuis la place des Armateurs)

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Le Canal
  Canal Bruxelles-Charleroi
  Canal de Charleroi
  Canal de Willebroeck
  Le canal maritime de Bruxelles à l'Escaut

Photo(s) (31)
[+10 photos dans les sous-sections ci-dessous]


Sous-sections :

3 10 Site du Céria (Campus du Céria)

Classement de la section:

Aménagements fluviaux >  Le Canal

Description (historique/actualité/....) :

On parle généralement du canal... mais il y en a deux !

Le canal de Willebroeck fut envisagé à partir de 1457. Il ne fut réalisé que bien plus tard : on l'inaugura le 10 octobre 1561 après 11 ans de travaux. Il semble que son nom officiel soit 'canal maritime de Bruxelles à l'Escaut'.

Le canal de Charleroi quant à lui fut réalisé de 1827 à 1832.
Ainsi naquit l'axe fluvial ABC (Anvers-Bruxelles-
Charleroi) qui fut un réel moteur économique pour Bruxelles lors de la période industrielle. Brasseries et meuneries s'y sont longtemps implantées.
En amont de Bruxelles, l'eau provient notamment de la Sambre et du lac de l'Eau d'Heure.

La première version du canal avait une capacité limitée.

Fin du XIXe siècle commencèrent les travaux d'augmentation du gabarit (2e version). Travaux colossaux. Citons :
- 1885 : nouveau tunnel à Godarville
- 1897 : l'écluse de la porte de Flandre passa au gabarit de 600 à 800 tonnes
- entre 1922 et 1926 on élargit le canal à Anderlecht, ce qui, outre l'augmentation de la capacité (tonnage), a permis aux populations anderlechtoises de ne plus craindre les fréquentes inondations (surtout dûes au débordement de la Senne)
- 1933 : fin des travaux sur toute la section

La troisième version (1948-1968) vit passer le tonnage à 1350, notamment avec la construction du plan incliné de Ronquières.



Description

Quelques points particuliers du canal, inventaire du Nord au Sud dans la Région Bruxelles-Capitale:
- Pont de Buda
- club Nautique UNB & RSN (Neder-Over-Hembeek)
- Capitainerie (avant-port)
- Pont Van Praet (au niveau du boulevard Lambermont)
- Pont du chemin de fer (entre les gares de Bockstael et Bruxelles-Nord)
- pont du square Jules de Trooz (au niveau de l'avenue de la Reine, et du tracé royal)
- bassin Vergote (le long de l'Allée Verte, de part et d'autres des quai des Streamers et des Armateurs)
- pont de la place des Armateurs
- bassin Béco : de part et d'autre quai des Matériaux et quai des Péniches (où se déroula Bruxelles-les-Bains dès l'été 2003)
- pont de la place Sainctelette, en sous-sol, passage du métro ligne 2 et du tunnel du boulevard Léopold II
- pont du Petit Château
- pont porte de Flandre
- pont porte de Ninove
- écluse de Molenbeek
- passerelle rue de Gosselies
- pont des Hospices
- pont de la rue Ropsy-chaudron, à son côté le nouveau pont reliant les stations de métro Clémenceau et Delacroix)
- pont du Cureghem
- bassin de Biestebroeck
- pont de la Petite-Ile
- bassin de Batelage
- pont de Paepsem (sous le boulevard Paepsem)
- pont et écluse d'Anderlecht
- passage en dessous du Ring

Quelques chiffres:
- longueur du canal sur le domaine de la Région Bruxelles-Capitale : 14 kilomètres
- en 2002 : 11500 bateaux (9200 péniches, 1200 barges, 700 bateaux à passagers/plaisance, 176 navires)
- 40.000 mètres cubes de boues sont extraites chaque année par les dragages réguliers (chiffres de 2003) à raison d'environ 100 euros par mètre cube (enlèvement et traitement)

Capacité (poids maximum):
- avant-port (entre la frontière de Vilvoorde et pont Van Praet) : 4500 tonnes
- pont Van Praet jusqu'à la frontière d'Anderlecht : 1350 tonnes

Capacité (longueur maximale):
- 120 mètres (entre la frontière de Vilvoorde et pont des Armateurs)
- en amont du pont des Armateurs : 81 x 10 mètres

Bibliographie

- "Un canal dans Bruxelles, Bassin de vie et d'emploi" par Thierry Demey. Edité par Badeaux ASBL. 2007.
- Les canaux bruxellois" par Colette Huberty et Paulo Valente Sores, 1998, éd. Région Bruxelles-Capitale en collaboration avec La Fonderie