Panorama Etterbeek (vers Place St-Pierre depuis bâtiment CMS-1)

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Ancien pavillon de Linthout
  Avenue Edmond Mesens n°2
  Koninklijk Atheneum Etterbeek

Photo(s) (4)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les communes > Etterbeek > Avenue Edmond Mesens >  Ancien pavillon de Linthout

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Jean Gilson >  Ancien pavillon de Linthout

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte F. Daems >  Ancien pavillon de Linthout

Description (historique/actualité/....) :

Le pavillon de Linthout fut la maison de campagne d'Eugène Anspach (frère de Jules Anspach).

Eugène Anspach a acquis (avec son épouse Adèle Deswer) à partir de 1867 plusieurs parcelles pour former une vaste propriété de près de 18 ha située sur les communes d'Etterbeek et de Woluwe-Saint-Pierre.

Au milieu de prés et de bois dont certains portent d'anciens noms tels le Grooten Ketelenberg ou le Sisterdael, Eugène Anspach fait construire (vers 1870) une maison de campagne (villa) connue sous le nom de Pavillon de Linthout, avec écuries, dépendances et métairie. La villa est d'inspiration néoclassique. Architecte inconnu ?

Le bourgmestre Jules Anspach, épuisé en fin de carrière se retira ici et y décéda le 19 mai 1879 (alors qu'il était encore en fonction). L'acte de décès (cf ci-contre) mentionne alors le Château de Linthout à l'avenue de la Barrière n°278.

En 1900, les fils Anspach héritent du domaine et revendent de grandes superficies de terrain. Ceux-ci formeront les quartiers délimités par les actuelles avenues Boileau, Nestor Plissart, Edmond Mesens, Édouard Lacomblé et Eugène Godaux ainsi que les rues Charles Debuck et Joseph Vandersmissen.
Le pavillon et ses dépendances sont conservés, le parc qui les entoure devient alors de taille plus réduite (voir plans).

En 1948, l'ancienne maison et les terres qui subsistent sont vendues à l'État qui y installe immédiatement une école néerlandophone : la Rijksatheneum qui devint ensuite la Koninklijk Atheneum Etterbeek (qui occupe encore les lieux).

Évolution du site :

Rapidement trop à l'étroit, l'école fait lotir le domaine de plusieurs nouveaux bâtiments :
- un nouveau bâtiment est élevé en 1952, le long de l'avenue Nestor Plissart, d'après les plans de l'architecte Jean Gilson.
- en 1959, Gilson dessine les extensions vers l'avenue Boileau
- des travaux d'agrandissement ainsi que la construction d'annexes supplémentaires sont réalisés en 1960, 1971, 1973 et 1990.
- une salle de sports est ajoutée en 1972 d'après les plans de l'architecte F. Daems.

Actualité 1970 :

Malgré ces extensions l'établissement scolaire a remarquablement préservé l'aspect boisé du lieu (sous-bois) au point qu'une famille de renards y coule des jours paisibles depuis 30 ans et s'y reproduit régulièrement. On y trouve également des écureuils roux.

Source et lien :

- http://www.irismonument.be : Inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles-Capitale
- http://www.kaetterbeek.be : site officiel du Koninklijk Atheneum Etterbeek