Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Chaussée de Wavre n°137-141
  Magasins Vermeren-Coché
  Manufacture Ixelles II (ancienne dénomination)
  Maison Demeuldre

Photo(s) (8)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les communes > Ixelles > Chaussée de Wavre >  Chaussée de Wavre n°137-141

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Maurice Bisschops >  Chaussée de Wavre n°137-141

Description (historique/actualité/....) :

Cette manufacture de porcelaine eut plusieurs dénominations au gré de ses changements de propriétaires :
- De 1824 à 1830, la manufacture Ixelles I (Chaussée d'Etterbeek n°41) est gouvernée par l'association de Frédéric Théodore Faber et de Charles-Christophe Windisch
- En 1830 Faber et Windisch se séparent (principalement pour des raisons politiques, le premier étant fidèle au roi des Pays-Bas, Guillaume Ier, et le second, Français, étant opposé au régime des Pays-Bas). On distingue alors respectivement la manufacture Ixelles I et la manufacture Ixelles II
- en 1842 Windisch décède; son ami Jean-Jacques Coché Mommens gère pendant neuf mois la manufacture et la cède à Michel Ernest Antoine Caillet (porcelainier à Paris) et son épouse Caroline Françoise Pouchelain (veuve d'un frère de Jean-Jacques Coché)
- En 1852 la manufacture est cédée aux époux Vermeren-Coché (Magasins Vermeren-Coché): Chantal Coché (fille de Jean-Jacques Coché) et Emile Théodore Vemeren.
- En 1869, suite au décès de T. Vemeren, Chantal Coché gère seule la manufacture
- La fabrique est ensuite léguée à Marthe Coché (sa fille adoptive par son frère) et son époux Louis Demeuldre.
- En 1905 l'architecte Maurice Bisschops (de l'école Horta) conçoit la façade-vitrine
- La fabrique resta ensuite dans la famille Demeuldre dont elle garde le nom.
- Depuis 1953, les activités de production ont cessé, mais la Maison Demeuldre reste un détaillant de porcelaine reconnu, et sa façade-vitrine est intacte.

Source

- Basé sur un travail réalisé par Daphné Ectors pour l'Exposition "Made in Belgium" (2005).
- http://www.demeuldre.com : site officiel comprenant l'historique encore plus détaillé