Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Place du Luxembourg

Photo(s) (22)
[+42 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  29 Gare Bruxelles-Luxembourg (Gare du Luxembourg, Gare (de Bruxelles) Quartier Léopold (ancien nom))
  13 Monument Cockerill (John Cockerill)
    Place du Luxembourg n°1

Classement de la section:

Les communes > Ixelles >  Place du Luxembourg

Description (historique/actualité/....) :

Un des principaux lieux d'animation du nouveau quartier européen.
De nombreuses terrasses de cafés et brasseries lui donnent une vie rythmée par le passage des bus de la STIB ainsi que les horaires des trains de la gare Bruxelles-Luxembourg.
La place est limitée à l'est par la rue de Trêves et à l'ouest par la rue d'Arlon; la rue du Luxembourg lui est perpendiculaire.

Une partie de la place est située sur le territoire de la ville de Bruxelles (uniquement l'angle rue du Luxembourg - rue d'Arlon) , l'autre part sur le territoire de la commune d'Ixelles.

Histoire

C'est en 1846 qu'on décide de créer une ligne de chemin de fer de Bruxelles à Luxembourg. Le premier tronçon (de Bruxelles à La Hulpe) est mis en service en 1854. La gare fut construite en 1855 par l'architecte Gustave Saintenoy.

La place date du milieu du XIXe siècle (plan initial de 1854). Elle est l'œuvre de l'architecte Antoine Trappeniers. Elle est un des derniers exemples de place de gare du XIXe siècle. En son centre se dresse la statue de John Cockerill.

La gare portait, il y a quelques années encore, le nom de Bruxelles - Quartier Léopold (Bruxelles Q.L.), mais dans l'usage courant ce nom a très vite été remplacé par celui de "gare du Luxembourg" (on trouve même gare Léopold !) Mais, assez curieusement, sur les premiers plans aparaissent deux appelations, l'une se référant au quartier Léopold, l'autre à la Compagnie du Luxembourg; la gare devint en effet une étape de la ligne qui devait, à terme, joindre Ostende à Luxembourg (et bien plus loin encore).

C'est aussi d'ici que partait dès 1882 le train pour Tervuren. Cette ligne privée fut rachetée par la SNCB en 1926; elle fut la première ligne à être électrifiée. En 1929, elle passe dans les mains de l'Electrobel mais retourne à la SNCB en 1958. Ce sera son chant du cygne, elle sera alors réservée au transport de marchandise jusqu'en 1970.

La place, façade de la gare comprise, est classée.

Actualité

1990 voit la construction rue Wiertz du principal bâtiment à Bruxelles du Parlement européen, le Caprice des dieux. Quais et voies sont en sous-sol et, de la petite gare à l'allure provinciale, ne subsiste que la façade surmontée de son horloge.
Sans prendre parti, il est clair que malgré une indiscutable recherche architecturale, l'imposant bâtiment écrase la vieille gare de sa masse.

Depuis 2007, la gare est reliée au parc Léopold par une promenade pédestre: le "mail".