Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Caserne Prince Albert
  Club Prince Albert
  Caserne des Grenadiers

Photo(s) (12)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Les quartiers de Bruxelles > Quartier du Sablon > Rue des Petits Carmes >  Caserne Prince Albert

Les communes > Ville de Bruxelles > Les quartiers de Bruxelles > Quartier du Sablon > Rue du Pépin >  Caserne Prince Albert

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Jules-Jacques Van Ysendijck >  Caserne Prince Albert

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Joseph Jonas Dumont >  Caserne Prince Albert

Description (historique/actualité/....) :

Rue des Petits Carmes, à proximité du Petit Sablon et du Palais d'Egmont, se dresse l'ancienne caserne Prince Albert, ancienne caserne des Grenadiers. Un vaste terrain aujourd'hui abandonné de près de 6.000 m². En partie remis à neuf, le bâtiment attend toutefois d'être restauré. C'est notamment le cas des immeubles de la cour intérieure de la caserne et de ceux situés rue du Pépin.

Le bâtiment principal a été construit en style éclectique entre 1901 et 1905 ; les plans de J.J. Van Ysendijck dataient de 1896.

L'endroit hébergeait autrefois le "Club Prince Albert", le "mess officiers" de la garnison de Bruxelles, très fréquenté. Salons, boiseries, serveurs stylés, cravate obligatoire, cuisine très acceptable à prix abordable. Très "British". A front de rue, la plaque existe encore.

A droite du portail de la caserne, plaque commémorative en l'honneur des 1600 grenadiers tombés lors de la Première Guerre mondiale (voir photo). Aux coulées laissées par le bronze sur la plaque, elle doit être très ancienne. Détails? Dates ?

Le lieu devrait cependant reprendre vie: le collège de la Ville ayant donné son accord à un projet de logements et de bureaux.

Source:
- http://www.albert2.be

Histoire de Belgique

C'est ici qu'était situé l'Hôtel de Culembourg que le duc d'Albe avait fait raser en 1568 parce que, dans cet hôtel, avait eu lieu, en 1566, le "banquet des Gueux".
Une plaque (architecte J. Baes) apposée sur la façade rappelle l'évènement ; elle fut apposée en 1884 puis déplacée près du portail gauche.

En 1612 on construit ici le couvent des Carmes déchaussés (= Petits Carmes) et une église. Tout cela fut démoli en 1811 suite à la suppression de l'ordre dès 1796 sous l'occupation française.

En 1813-1815 on y construit la prison (pour femmes) des Petits Carmes (architecte L.E.A. Damesme).
En 1847 une prison cellulaire (pour hommes) est ajoutée à front de rue, en style néo-Tudor par l'architecte J.J. Dumont.

Actualité 2010

La restauration de la cour intérieure semble aujourd'hui bien avancée (voir photo)