Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Galeries Anspach
  Hôtel de Suède
  Grand Bazar du boulevard Anspach (lieu disparu)
  Anspach Center (ancien nom)

Photo(s) (24)
[+3 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  3 Passage Anspach
    Casino de Bruxelles

Classement de la section:

Les bâtiments > Les lieux fonctionnels > Grands magasins >  Galeries Anspach

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone > Boulevard Anspach >  Galeries Anspach

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Victor Horta >  Galeries Anspach

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Michel Polak >  Galeries Anspach

Description (historique/actualité/....) :

Historique

Au milieu du XIXe siècle s'élevait là (en tout cas au moins sur une partie de l'îlot englobant le boulevard Anspach et la rue Grétry) l'Hôtel de Suède, un des palaces bruxellois de l'époque de Léopold II.
Il accueillit des hôtes prestigieux dont la reine Christine de Suède et Guiseppe Mazzini, un des pères fondateurs de l'Italie moderne.

Le Grand Bazar Anspach fut crée par Auguste Thiriard, propriétaire du Grand Bazar à Liège (Place St-Lambert).
Les travaux d'aménagement à Bruxelles débutèrent en 1898.
Le magasin subira plusieurs agrandissements:
- 1903 : extension vers la rue de l'Ecuyer et la rue Gretry (avec Victor Horta)
- 1909 : le long du boulevard Anspach
- 1912 : rue Gretry
- 1927 : agrandissement avec l'architecte Michel Polak.

Il confia plus tard la gérance du magasin à sa fille et à son beau-fils Victor Beausillon (Mme Beausillon fut propriétaire du Château Les Fougères au Moortebeek).

De 1971 à 1977 le magasin changea trois fois de propriétaire.

En 1983 les Galeries Anspach ont fait faillite; le magasin ferme définitivement le 15 avril.
Le bâtiment fut racheté par la Ville de Bruxelles.

Les Galeries continuèrent leur activité sous une forme modernisée, mais de nombreux commerces et locaux du bâtiment restaient vides. Le Musée du Jouet y fut un temps hébergé à un des étages demeuré inoccupé.

Vers 2004 commença la démolition du bâtiment pour construire le grand Casino de Bruxelles.

En 2009, la galerie rouvrit ses portes dans une version très allégée (une vingtaine d'enseignes) mais au design très recherché. Voir Passage Anspach (nom officieux).

Actualité 1995.

Sur la façade, non loin de la rue Grétry, une association a apposé une plaque rappelant le séjour en ce lieu de Guiseppe Mazzini.

Sources principales

- "Commerce et négoce" par Pascale Ingelaere, Claire Billen, Jean-Pierre Grimmeau, Benjamin Wayens. Edition Région de Bruxelles-Capitale : info sur l'historique du Grand Bazar
- Jacques Smets (2009): anecdote du château de Mme Beausillon.