Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 anciens ateliers Mommen
  Rue de la Charité n°37-37a

Photo(s) (1)


Sous-sections :

      Atelier de la Dolce Vita (Rue de la Charité n°37a)

Classement de la section:

Les bâtiments > Les bâtiments remarquables (patrimoine) > Eléments classés (bâtiments, sites) >  anciens ateliers Mommen

Les communes > Saint-Josse-ten-Noode > Rue de la Charité >  anciens ateliers Mommen

Description (historique/actualité/....) :

Présentation

Fondés en 1874, les ateliers Mommen s'articulaient autour d'un complexe de sept bâtiments comprenant des boutiques, des habitations et des espaces de création. Elle fut crée par le mécène Félix Mommen.

Deux autres vagues de développement de cette véritable cité d'artistes : en 1894 (six ateliers) et en 1910.

Les ateliers sont généralement intégrés aux logements.

Sont passés ici, notamment: Félicien Rops, Rik Wouters, Théo Van Rysselberghe.

L'immeuble situé derrière la tour Madou est encore et toujours sur pied.
Il s'est morcellé en divers ateliers occupé par une trentaire d'artistes.

Heureusement le site a été classé en 1992 pour sa valeur historique et artistique.

L'histoire du savetage des ateliers

En 1988 le lieu a été racheté par des promoteurs qui souhaitaient tout raser et construire des bureaux.

Heureusement le site ayant été classé en 1992, les promoteurs ont dû revoir leur projet.
Les premiers préavis tombent en 2001 et certains artistes locataires quitèrent les lieux.
En 2003-2004, le promoteur relança un projet de réalisations d'appartements de haut standing.

Les artistes appellent à l'aide la commune pour racheter l'immeuble ("rachat éthique") et permettre aux activités artistiques de subsister.
Les propriétaires fixant le prix de rachat à 3 millions d'euros.

En avril 2005, se met sur pied un montage financier (3 millions d'euros) qui a un an pour être finalisé. Il comprendrait un achat par:
- la commune (1,25 millions)
- le fédéral (1,20 millions)
- l'ABSL Ateliers Mommen)

Après rachat une rénovation légère aurait lieu.

Le sauvetage du lieu est assuré depuis le 21/9/2005 avec la signature de la conventionn de sauvegarde entre ASBL, commune et fédéral.

L'objectif de la commune est de péréniser la double vocation, artistique et sociale, du lieu. Le projet vise à réaménager le site en une trentaine d'ateliers-logements et d'ateliers.

Update mai 2006 : phase de désignation d'un bureau d'architecture.

Voir aussi

- La Capitale - 26/4/2005 : Actualité et présentation.

Les ateliers ouvrent parfois leurs portes. Notemment lors des journées "Saint-Josse ma découverte" (09/2005)