Panorama Anderlecht (depuis le Luizenmolen)

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Maison Sainte-Anne
  Ancienne Clinique Sainte-Anne
  ASBL Raphaël
  Place de la Vaillance n°14a

Photo(s) (4)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les communes > Anderlecht > Place de la Vaillance >  Maison Sainte-Anne

Description (historique/actualité/....) :

Historique

Cette batisse fait face à l'église Saints-Pierre et Guidon.
Elle est située entre la Rue du Broeck et Rue de l'Institut.

C'est en 1885 que Madame Depret, philanthrope et mécène, habitant cette demeure, offre hospitalité et soins à des dames pensionnaires. Pour ce faire, elle agrandit sa maison et fait appel aux soeurs du Très-Sauveur, établies à Niederbronn, en Alsace. Cet appel fut entendu et, le 22 août 1890, arrivèrent les trois premières religieuses.

Dès 1891, suite à l'arrivée du docteur Charles Jacobs, cherchant un immeuble pour y établir une clinique gynécologique, la maison commeça à acquerir une grande notoriété.
En 1900, nouvel agrandissement: la maison d'entrée est reconstruite et ornée d'une statue de Sainte Anne.

De mars 1915 jusqu'en 1919, la Maison Sainte-Anne fait provisoirement office d'orphelinat pour une cinquantaine de garçons orphelins de guerre.

En 1920, la clinique reprend son activité normale.

En 1932, on commence la construction d'une maternité qui, pendant plus de soixante ans, verra naître de nombreux anderlechtois.

1942-1943: La Clinique Sainte Anne est une des quatre institutions anderlechtoises cacheront des enfants juifs pendant la guerre.

Dès 1947, de nouveaux bâtiments d'une capacité de 66 lits sont construits vers la rue Erasme. Une chapelle, achevée en 1961, complète l'édifice.

Septembre 1954 : mise en place de l'école Ste-Anne de formation pour les infirmières.

En 1965, un vaste bâtiment destiné à accueillir cette école est inauguré.

Vers la fin des années 1980 il devient évident que la clinique, vue sa taille et la démographie de la commune devra s'agrandir en dehors du quartier historique de la commune.

En 1994, toutes les activités sont transférées dans le nouvea bâtiment Boulevard Jules Graindor n°66 dans ce qui devint la Clinique Ste-Anne & St-Remi.

Occupation actuelle

L'immeuble fut un temps abandonné.
A présent il accueille plusieurs occupants:
- l'a.s.b.l. Rafaël centrée autour de l'abbé Réginald Rahoens
- "Radio Basilique": maison de jeunesse communautaire,
- un restaurant du coeur

Source

- http://www.sainteanne.be : historique de la clinique Sainte-Anne
- "Histoire et Mémoire des Juifs d'Anderlecht" disponible sur le site d'Isabelle Emmery ( http://www.isabelle-emmery.be ): annecdote sur la cache des enfants juifs.