Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Etangs d'Ixelles

Photo(s) (18)
[+11 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  7 Grotte artificielle (Rocaille des Étangs d'Ixelles, Cascade des Étangs d'Ixelles)
  4 Monument de Charles De Coster

Classement de la section:

Les communes > Ixelles >  Etangs d'Ixelles

Description (historique/actualité/....) :

Urbanisé dans le dernier quart du XIXe siècle sur les plans de Victor Besme (1871), le quartier des étangs d'Ixelles s'est développé dans l'ambiance architecturale et paysagère de l'éclectisme et de l'Art nouveau. Le quartier n'échappa pas aux styles de l'Art Déco et du modernismes (années 1920 à 1970).

Jadis les étangs (ou plutôt le grand étang) se situait aussi à l'endroit de l'actuelle place Flagey, ce qui fit que le quartier des étangs fut jadis aussi celui des brasseries (installées près de leur source).

A l'origine il y avait quatre étangs sur Ixelles (53 de l'abbaye jusqu'à Saint-Josse-ten-Noode !) :
Den Elssen vyver ou Grooten vyver (dont une partie fut comblée pour former l'actuelles place Eugène Flagey)
De Pinnebroec ou 't Penninc broec (fusionné avec ce qui reste de l'étang inférieur)
De Genaert ou Ghevaert vyver (l'actuel étang supérieur)
Den Padde vyver ou Cleyn vyverken (comblé et devenu square de la Croix-Rouge)

Dans leur configuration actuelle, il y a deux étangs de forme allongée.
Le premier part de la place Eugène Flagey et longe l'avenue des Éperons d'Or, jusqu'au square du Souvenir.
Le second, de forme quasi identique, longe l'avenue de l'Hippodrome et l' avenue des Klauwaerts.
L'ensemble constitue un considérable espace de nature et de verdure en pleine ville et une promenade appréciée qui permet d'observer un nombre considérable de façades absolument remarquables.

Le site a été classé en 1976 (CL 18/11/1976).

Actualité 2003

Un bureau d'étude travaille sur le réaménagement des étangs: berges, arbres à abattre...
(source TBX N°41 - 25/9/2003)

Actualité 2011

Les étangs ont été réaménagés pour le plus grand plaisir de l'avifaune qui s'y presse en masse et s'y reproduit joyeusement. Oxygénation des étangs au moyen de fontaines, créations d'îlots et de refuges pour oiseaux. Six ou sept espèces peuvent facilement y être observées (il y en a davantage) et plusieurs centaines d'individus à plumes ont élu domicile en ce charmant endroit.

Actualité 2013

Après avoir dragué les plans d'eau, abattu des arbres malades, planté de nouveaux arbres, depuis octobre 2012, on restaure à l'identique les balustrades qui entourent les étangs. Coût de cette restauration : 924000 euros€.