Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Rue d'Aerschot
  Rue de la Liberté (ancien nom)
  Rue de Cologne (ancien nom)

Photo(s) (4)
[+6 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  1 Rue d'Aerschot n°2 (Rue de Brabant n°25)
  5 Eglise Saints-Jean-et-Nicolas (Rue d'Aerschot n°58-60, Rue de Brabant n°75)

Classement de la section:

Les communes > Saint-Josse-ten-Noode >  Rue d'Aerschot

Les communes > Schaerbeek >  Rue d'Aerschot

Description (historique/actualité/....) :

Histoire

La rue s'appelait jadis rue de la Liberté.
Dans les années 1840, lors de la construction de l'ancienne gare du Nord, la rue fut prolongée le long de la voie ferrée et renommée rue de Cologne parce que d'ici partait notre première ligne internationale : Bruxelles-Cologne. Mais en 1919, suite à la Première Guerre mondiale, ce nom fut abandonné et remplacé par rue d'Aerschot. Commune du Brabant flamand. En français on a conservé la graphie caduque au lieu de Aarschot.

Actualité 2017 :

Fin 2017 il est question d'en revenir à la dénomination de rue de Cologne au moins pour une partie de la rue.

Source :
- "La chanson des rues de Schaerbeek" par Jean Cabrera, Ed. Louis Musin, 1975.


Prostitution

Cette rue longeant la gare du Nord est essentiellement connue à Bruxelles pour sa prostitution.
Bien que ce ne soit pas le seul lieu où celle-ci se produit, c'est elle qu'on compare à la Villa Tinto (Anvers).