Depuis le parking Ecuyer (arrière de la place de la Monnaie). Vers 1980 par © Dada

Rechercher un nom, un lieu:




Section :

 Rue du Lombard
  Volrestraete ou Volle straete (ancien nom)

Photo(s) (13)
[+20 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  1 Rue du Lombard n°9 (Editions Rodan (ancienne enseigne), Bouquinerie du Lombard)
    Rue du Lombard n°30-32
  4   Rue du Lombard n°31 (Sauvage Décor)
  3   Rue du Lombard n°66 (Palais des Cotillons)
  7 Parlement Régional Bruxellois (Rue du Lombard n°69, Rue du Chêne n°18)
  5 Place Saint-Jean n°10 (Galeries Nationales (ancien nom), Rue de la Violette n°43, Rue du Lombard n°76)

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone > Quartier Saint-Jacques >  Rue du Lombard

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone >  Rue du Lombard

Description (historique/actualité/....) :

Anciennement une rue reliait la rue du Marché au Charbon à la rue de l'Etuve : la Volrestraete ou Volle straete. L'appellation actuelle est due au mont-de-piété fondé en 1618 dans l'ancien hôtel des seigneurs de Beersel, reconstruit sur les plans de l'architecte W. Coberger. Supprimé en 1795 par le régime français, rouvert en 1810, puis démoli lors de l'ouverture de la rue du Midi (1861-1862).
La rue fut élargie et prolongée jusqu'à la place Saint-Jean en 1908.

Dans l'après-guerre, la rue était connue des Bruxellois pour être celle des farces, attrapes et cotillons. Il y subsiste encore de nos jours deux importants commerces de ce type.

Tintin dans la rue

En 1955 Raymond Leblanc y installe sa maison d'édition au n° 55 puis au n°24. La société déménagera avenue Paul-Henri Spaak n°7, mais le nom subsistera : Les Éditions du Lombard. Hergé y travaillait bien entendu.

Signification de l'odonyme

Remarquons d'abord qu'on ne dit pas rue des Lombards ! Les Lombards sont un peuple venu de la Scandinavie et qui s'est déplacé vers le Sud. Ce peuple est rentré en Italie par l'actuelle Région autonome à statut spécial de Frioul Vénétie julienne, y a fondé un premier duché puis a conquis le Nord de l'Italie, la Région Lombardia leur doit son nom, puis est allé plus au Sud encore. Le nom qu'on leur a donné serait dû au fait qu'ils portaient de longues barbes (Longo + bardi).

Mais c'est la rue du Lombard. En moyen-néerlandais (avant 1500) il existait le mot 'lombaert' qui désignait un 'établissement de prêt sur gage' ou un 'mont-de-piété' qui est une traduction erronée de 'monte di pietà' qui signifie 'crédit de piété'. Le mot 'lombaert' provient certainement de l'adjectif français lombard. Comme dit plus haut, il y avait un 'lombaert' dans la Volre straete.