Panorama Grand-Place Palais royal Hilton (vue depuis parking 58 - par © Dada)

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Rue d'Une Personne

Photo(s) (8)
[+1 photo dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  1 Pili Pili

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone >  Rue d'Une Personne

Description (historique/actualité/....) :

Cette rue est ainsi nommée car elle ne fait qu'un mètre de large (voir aussi l'anecdote ci-dessous).
Il s'agit d'un étroit couloir entre les n°29 et 31 de la rue des Bouchers.

Vers 1700 (et peut-être avant) c'était un passage anonyme vers la rue Saint-Hubert (qui a ensuite fait place aux Galeries Royales Saint-Hubert).

Plus tard, fin 19è (période de l'anecdote ?) elle fut un temps dénommée "(rue) Un à Un".
C'est vers 1812 qu'on la retrouve sur un plan avec son nom actuel rue d'Une Personne.
Environ de 1840 à 1940, la rue fut un lieu de prostitution.

Quelques établissements

On recensa notamment:
- Chez la Grosse Mathilde (près de la jonction avec la rue du marché aux Peaux): café concert qui vit notamment les débuts du comédien Marcel Roels.
- Chez Blanche Neige: café d'étudiants. Il devint plus tard le Pili-Pili: temple du Jazz.

Anecdote

Auguste de Ligne, feld-maréchal, dit un jour qu'il y passerait en traîneau. Grande fut la stupéfaction de la foule quand le prince, ayant mis son cheval au pas, actionna un mécanisme caché qui fit se rétrécir le traîneau au point de pouvoir s'engager dans la rue et d'en sortir.

Voir aussi

- http://annexes.reflexcity.net/bruxelles/pdfs/rue-une-personne-20e-siecle.pdf : notre infographie pour se repérer dans les vues de la rue (20è siècle).
- Reportage Rétro : "La Capitale" 27/1/2004: quelques mots sur le café "L'Enfer" et avec une photo prise de l'entrée du "Purgatoire".

Source

- Jean d'Osta: Dictonaire des rue de Bruxelles.