Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Eglise (de la) Sainte-Croix
  Chapelle Sainte-Croix

Photo(s) (10)

Repérage sur plans


Sous-sections :

    Ancienne église de la Sainte Croix

Classement de la section:

Les bâtiments > Les lieux de cultes > Églises et chapelles (culte catholique) >  Eglise (de la) Sainte-Croix

Les communes > Ixelles > Place Sainte-Croix >  Eglise (de la) Sainte-Croix

Description (historique/actualité/....) :

Une chapelle attenante à l'Hospice de la Sainte Croix se trouvait dans l'actuelle rue de Vergnies.

Puis une petite église est bâtie (voir ancienne église de la Sainte Croix).

La construction de l'église (de la) Sainte Croix actuelle débute le 3 mai 1859; l'inauguration officielle a lieu le 19 mars 1863. L'architecte est Van De Wiele.

L'aspect extérieur tel que nous le connaissons est dû à la profonde rénovation entreprise par l'architecte Paul Rome.

Dès 1935, l'architecte Paul Rome avait présenté différents projets (il y en eut neuf !) tous prévoyaient le déplacement de la tour (érection d'une nouvelle tour à un autre endroit, plus stable).
En 1939 on s'accorde sur le choix d'un plan définitif; l'adjudication à lieu le 25 octobre 1939.
Les travaux débutent en février 1940... puis c'est la guerre ! (la Deuxième Guerre mondiale).
Mais les travaux continuent : en février 1941 la sacristie est achevée.
Dès juillet les fidèles peuvent accéder au nouveau chevet.
Dès juin on démolissait la tour de façade. Ceci n'était pas sans danger : il y avait des tassements pouvant atteindre deux centimètres par heure !
De plus il fallait, dès le vendredi, fermer le chantier et le conditionner afin de permettre le déroulement des messes du dimanche.

Quarante pieux Franki furent enfoncés pour servir de base à la nouvelle tour qui devait atteindre 57 mètres de hauteur.
En août 1942 l'autorité occupante voulut imposer l'arrêt des travaux.
Le 23 octobre 1942 la croix prenait place au sommet du clocher.
En novembre 1942 la flèche du transept était achevée.
Les travaux furent alors arrêtés; après la guerre on acheva la reconstruction.

Le cloches furent emportées par l'occupant. Les cloches actuelles datent d'après la Deuxième Guerre mondiale.

Lecture conseillée : Mémoire d'Ixelles - Bulletin du Cercle d'Histoire locale d'Ixelles - numéro 7, de septembre 1982.


Note: le parvis s'appelle encore place Sainte-Croix tandis que le reste de la place a reçu une nouvelle appellation : place Eugène Flagey.

Source et remerciements

- "L'histoire d'Ixelles en quelques pages": fascicule introductif. Édité par la Commune d'Ixelles. Édition d'avril 1998.