Vue panoramique vers Berchem-Sainte-Agathe

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Avenue Josse Goffin n°180
  Valida

Photo(s) (13)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les communes > Berchem-Sainte-Agathe > Avenue Josse Goffin >  Avenue Josse Goffin n°180

Description (historique/actualité/....) :

Contenu incomplet

Nous recherchons toute information qui nous permettrait de le compléter. Merci pour votre aide.
Centre hospitalier VALIDA

Etablissement actuellement occupé en ordre principal par un centre de revalidation gériatrique.
L'ensemble comporte 175 lits et occupe 350 collaborateurs (chiffres 2014).
Il a fait l'objet d'une rénovation achevée mi-2014.

L'ensemble est en forme de E : corps central sur lequel s'articulent trois ailes compris entre la rue du Grand Air et la rue de la Cité Moderne.

Ebauche d'historique

Dans l'immédiat après Première Guerre mondiale est fondé l'Hôpital français auquel sera du reste dédié une artère y menant : l'avenue de l'Hôpital Français. A l'origine l'établissement est destiné aux patients de cette nationalité, probablement essentiellement des victimes du conflit. Durant cette première période l'hôpital occupait son bâtiment historique au n°158.

A une date ignorée, mais certainement après la Deuxième Guerre mondiale, probablement vers 1960 (ceci n'est basé que sur l'architecture du bâtiment : précisions bienvenues), l'hôpital déménage à 100 m au n°180 de l'avenue Josse Goffin).

En 2008, la faillite de l'Hôpital français est prononcée.

Les bâtiments sont repris par la commune de Berchem-Sainte-Agathe, son C.P.A.S. et des partenaires privés du monde hospitalier : Saint-Luc et l'Uz Brussel.
C'est à ce moment qu'il prend le nom de Valida.
Dans un premier temps y fonctionne une polyclinique qui, dès 2010, enregistre plus de 25.000 consultations (source : Bruxelles Santé).

En 2011, un vaste programme de rénovation est entrepris. Il prend fin le 24 septembre 2014 avec l'inauguration officielle du vaste centre de revalidation.

La fresque ornant la façade principale est due au céramiste français Jean Derval (1925 -2010). Elle est millésimée 1974.