Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Paul Hymans

Classement de la section:

Personnes célèbres > Politiques >  Paul Hymans

Description (historique/actualité/....) :

Biographie contextuelle

ReflexCity ne cherche pas à retracer la biographie complète des célébrités, ce qui ferait double emploi avec une multitude d'autres sites bien plus détaillés et précis, que chacun peut aisément consulter. Nous nous limitons ici à situer sommairement la personnalité et à mettre en évidence ses liens avec la région bruxelloise, chronologiquement et géographiquement.
Biographie sommaire

Paul Louis Adrien Henri Hymans, né à Ixelles (Bruxelles) le 23 mars 1865 et mort à Nice (Alpes-Maritimes) le 6 mars 1941, est un avocat et homme politique belge, grande figure du Parti Libéral.

Ami de Paul Janson. Il prête serment d'avocat en 1885 à l'âge de vingt ans.
Paul Hymans fit ses études de droit à l'Université libre de Bruxelles. Nommé bibliothécaire adjoint du Parlement, Il fut également correspondant politique du journal La Meuse et chroniqueur judiciaire à l'Indépendance Belge, ainsi que rédacteur de la Liberté.
Léopold II lui demanda de collaborer à l'introduction du référendum dans les institutions belges. Il est élu par la suite député de Bruxelles. Il œuvra pour le redressement libéral de 1906. Il participa aux questions coloniales, électorales, militaires et scolaires. Dans la question coloniale, il fut un des premiers à proposer la reprise de l'État indépendant du Congo par la Belgique.
Dès 1911, Hymans prôna le suffrage universel pur et simple. Dans la question scolaire, il défendait la doctrine libérale. La Première Guerre mondiale fit de lui un diplomate. En 1915, il est nommé Ministre plénipotentiaire à Londres où il négocia la Déclaration de Sainte-Adresse qui associait la Belgique à la France, la Grande-Bretagne et la Russie pour des négociations de paix.
Hymans permit aussi de récupérer Eupen et Malmédy après la victoire.. Enfin, il obtint l'administration du Ruanda-Urundi. En ce qui concerne l'occupation de la Ruhr, il prit la responsabilité de suivre la France.
En 1929, il plaida le désarmement économique. Il négocia notamment la Convention d'Oslo . Il visait une réconciliation européenne et la création d'un marché commun.
Lorsque que la guerre éclata, alors vice-président de l'ULB, il accompagna le gouvernement Pierlot - Spaak en exil et décéda à Nice.

Source :WIKIPEDIA

Hommage

L'avenue Paul Hymans et l'avenue de Broqueville sont indissociables parce qu'elles forment un axe continu très long, vraie épine dorsale,qui traverse toute la commune et évoque deux hommes d'Etat adversaires l'un de l'autre : un catholique et un libéral bien entendu. Cet axe se prolonge par l'avenue Émile Vandervelde, fondateur lui du P.O.B. Ceci permet d'affirmer que, sur le plan politique belge, cette commune est restée extrêmement neutre dans ses hommages à nos grands hommes.