Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Bourse
  Bourse de Bruxelles

Photo(s) (58)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les bâtiments > Les bâtiments remarquables (patrimoine) > Eléments classés (bâtiments, sites) >  Bourse

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone >  Bourse

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Léon Suys >  Bourse

Personnes célèbres > Sculpteurs > Sculpteur Auguste Rodin >  Bourse

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone > Place de la Bourse >  Bourse

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Jules Brunfaut >  Bourse

Personnes célèbres > Sculpteurs > Sculpteur Guillaume De Groot >  Bourse

Personnes célèbres > Sculpteurs > Sculpteur Joseph Jacquet >  Bourse

Description (historique/actualité/....) :

La Bourse d'échange des valeurs mobilières fut crée par l’arrêté du 8 juillet 1801. Le gouvernement lui assigna un local, mais en 1860 vint l'idée d'édifier un bâtiment digne de l'importance acquise par la capitale. La première pierre fut posée en 1871 et le bâtiment de la Bourse fut inauguré le 27 décembre 1873.

La Bourse de Bruxelles

La Bourse de Fonds Publics de Bruxelles fut créée par un arrêté du 13 Messidor an IX (2 juillet 1801). Le Gouvernement français de l'époque désigna comme local, destiné à cette Bourse, l'ancien couvent des Augustins (rue Fossé-aux-Loups).

Après la vente des bâtiments du couvent, la Bourse fut autorisée à tenir ses séances à l'Hôtel des Monnaies, mais lorsque celui-ci fut remis en activité en 1820, les agents de change louèrent une maison dans la rue Guillaume, aujourd'hui appelée rue Léopold.

A partir de 1858, époque où la Bourse de Commerce connut une croissance florissante grâce à l'éclat économique et industriel du pays, les locaux s'avérèrent trop exigus et les milieux boursiers insistèrent auprès de la commune pour bâtir un nouveau Palais de la Bourse. Cette proposition de construction fut placée en tête de la liste des travaux d'utilité publique. Parmi les projets figura celui de l'architecte Léon Suys qui, épaulé par différentes pétitions, obtint l'approbation du conseil communal.

En 1865, le projet de réhabilitation de Léon Suys, visant en outre à assainir le centre de la ville (entre autres par la construction d'un voûtement au-dessus de la Senne reliant le boulevard du Midi au boulevard d'Anvers), prévoyait la construction d'un grand bâtiment central destiné tant à la Bourse de Commerce qu'aux Halles Centrales afin de relancer les activités économiques à Bruxelles.

Léon Suys fut chargé par l'autorité communale de dresser le plan d'un édifice à emploi mixte.

La convention fut signée en février 1868; le 15 juin 1868, les plans furent approuvés par le Collège. Le bâtiment s'éleva sur l'emplacement du couvent des Récollets, qui remontait par ses origines au treizième siècle et dont les ruines sont conservées dans un musée souterrain, situé rue de la Bourse. Le bâtiment fut commencé en octobre 1869. L'inauguration anticipée eut lieu le 27 décembre 1873 et fut célébrée par un grand bal auquel assistèrent le roi Léopold II et la reine Marie-Henriette ainsi que le comte et la comtesse de Flandre.

Ensuite, les travaux se poursuivirent encore pendant quelques mois, de telle sorte que les activités boursières ne purent avoir lieu qu'au cours du deuxième trimestre de 1874.

La pierre employée à sa construction étant trop tendre, on a dû la recouvrir d'une couche de peinture à l'huile.

La façade principale du Palais de la Bourse se compose d'un péristyle. Huit colonnes corinthiennes soutiennent un vaste entablement orné d'une guirlande de fleurs et de fruits, symbole de l'Abondance. Sur cet entablement repose le fronton triangulaire dans lequel est sculptée la Belgique, entourée de deux génies symbolisant le Commerce et l'Industrie. On doit ces éléments au sculpteur Joseph Jacquet.

Sous le péristyle se trouvent trois portes qui donnent accès à l'édifice. Au-dessus de la porte du milieu, encerclant l'horloge, deux figures ailées représentent le Bien et le Mal, du sculpteur De Haen.

De part et d'autre de l'escalier qui mène au péristyle, deux lions des frères Jean-Joseph et Jacques Jaquet sont conduits chacun par un génie qui tient un flambeau à la main.

Ces deux énormes lions, un avec la tête levée, l'autre avec le dos courbé, surveillent l'escalier majestueux de la façade principale. Le premier symbolise la "hausse", le deuxième la "baisse", soit les deux tendances du marché des titres. C'est donc la version belge des célèbres "bears & bulls".

Sur les façades latérales, sont nichées des madones représentant l'Afrique, l'Amérique, l'Art, la Science, la Métallurgie, etc.

L'apogée de la décoration de la Bourse fut la collaboration du sculpteur Auguste Rodin.

Après la chute de la Commune de Paris en 1871, le créateur des œuvres d'art "Le Baiser" et "Le Penseur" résida pendant quelques décennies à Bruxelles. Il réalisa, en collaboration avec son associé A.J. Van Rasbroeck, les quatre cariatides à l'intérieur de l'édifice qui dominent le Parquet, ainsi que les allégories d'Afrique et d'Asie à l'extérieur (au-dessus de la façade située rue Henri Maus) et nombre de scènes figurant sur la frise autour de l'édifice.

XXe siècle

Durant la période de 1930 à 1950, comme la Bourse attirait de plus en plus de monde. On effectua les travaux suivants:
- un troisième étage fut aménagé

CORRECTION D'UNE ERREUR :

La partie centrale des façades latérales (rue Henri Maus et rue de la Bourse) furent ajourées. Ce point diverge néanmoins car une source (Patrimoine monumental de la Belgique / Bruxelles / 1A / Pentagone A-D, page 53) parle de cet aménagement en 1890-1893 sur les plans de l'architecte Jules Brunfaut. La biographie complète situe ces transformations en 1892-1896 (donc pas au XXe siècle). Jules Brunfaut ne fut par ailleurs actif que de 1878 à 1922.

En 1986 le bâtiment fut classé (CL 19/11/1986).

Dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 novembre 1990, un incendie causa quelques dégâts (principalement par dépot de suie).

Les cotations boursières se réalisant dorénavant uniquement par voie électronique, l'activité des "traders" a disparu du bâtiment en tant que tel. Le lieu doit d'ailleurs être désormais dénommé Palais de la Bourse.
Le Palais de la Bourse a depuis l'incendie été rénové. Il accueille plusieurs entreprises dont le siège bruxellois d'Euronext Brussels NV/SA.

Le site

A noter que sur le lieu du bâtiment fut jadis bâti (décallé vers la rue de la Bourse qui y consacre un site archéologique) dès 1238 un couvent franciscain.
Au début du XIXe siècle, un marché au beurre occupa le site (jusqu'en 1869).

Sources

- http://www.bourse.be
- Manuel du voyageur par Karl BAEDEKER, Belgique et Hollande y compris le Luxembourg. Dix-huitième édition 1905

A voir

- http://www.euscreen.eu/play.html?id=EUS_27B1B3964F284A00A61ED7F0B7E4EF5D : ce reportage de la VRT de 28/03/1956 traite de l'autoroute Bruxelles-Ostende mais contient à 4:45 une vue de la Bourse et du boulevard Anspach.

Actualité 2012

Dans le grand hall d'entrée du Palais de la Bourse s'est tenu de novembre 2012 à février 2013 une exposition à succès présentant l'armée d'argile de l'empereur chinois QIN.

Actualité 2015

A partir du mardi 26 mai 2015, EURONEXT BRUSSELS est transféré dans l'immeuble Le Marquis.
Pour PLAISIRS d'HIVER un spectacle son et lumière était présenté dans le bâtiment : Christmas Lights.