Photo: by Dominique

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Avenue Houba de Strooper

Photo(s) (9)
[+2 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  1   Avenue Houba de Strooper n°34 (Hôtel Tivoli)
      Divin Enfant Jésus (Avenue Houba de Strooper n°759)
  1 Marsupilami

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Laeken >  Avenue Houba de Strooper

Description (historique/actualité/....) :

Longue (plus de deux kilomètres) et large artère quasi rectiligne, elle relie la chaussée Romaine (aux limites N-O de la Région bruxelloise) au boulevard de Smet de Naeyer, où elle se prolonge par le boulevard Emile Bockstael.

Nom de rue :

Mais qui était Houba ? Il s'appelait Louis. Il est né en 1852 à Resteigne et a grandi à Rochefort. A 17 ans, il commence une carrière militaire et en 1879, il épouse Anne De Strooper (1855-1927). En 1881, sous le maïorat de Emile Bockstael, il devient secrétaire communal, fonction qu'il exercera jusqu'à sa pension en 1912. Il participe activement avec Emile Bockstael à la modernisation de Laeken voulue par Léopold II. Il décède à Ixelles en 1916.

On ne peut passer sous silence que le nom a inspiré Franquin pour le cri du Marsupilami.

Histoire de son tracé :

L'avenue Houba De Strooper a été voulue par Léopold II, comme le boulevard de Smet de Naeyer construit au même moment.
Elle a été tracé en deux fois :
- jusqu'en 1920 le boulevard (venant de la petite ceinture) s'arrêtait à hauteur de la rue du Heysel (et de la rue Reper Vreven).
- à la fin des années 1920, lorsque débute la construction du stade du Centenaire (actuel stade Roi Baudouin), premier bâtiment de l'Expo de 1935 (qui devait se tenir initialement en 1930), on la prolonge jusque Wemmel (où elle devient avenue de Limburg Stirum).

Source : houbahistoria.be