Vue depuis le parling Ecuyer. Vers 1978. © Dada

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Coudenberg (la rue)

Photo(s) (13)
[+31 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  14 Coudenberg n°62-66 (Le Mortier d'Or, Ancienne pharmacie Ch. Delacre)
  3 Coudenberg n°68
  2 Coudenberg n°70
  3 Coudenberg n°72-74
  6 Coudenberg n°78
  3   l'arbre connecté
    Bas-reliefs côté Coudenberg

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone >  Coudenberg (la rue)

Description (historique/actualité/....) :

Contenu incomplet

Celui-ci sera complété prochainement, merci de votre compréhension.
Le Coudenberg (et non pas Rue Coudenberg) n'est pas ancienne, elle n'est tracée qu'en 1898. Elle commence alors au carrefour des rues de la Madeleine et du Cantersteen, elle finit à la Montagne de la Cour (à hauteur de la rue Villa Hermosa). Sur certains plans on trouve la dénomination 'rue Courbe', nom provisoire dû à sa forme.

En 1899 on y trouve uniquement Fontaine F. et The Continental Bodega Company dont il est propriétaire, et la taverne y attenante, ce sont les numéros 9 et 11.

Au début des années 1950 le Coudenberg joint encore la rue Cantersteen et la rue de l'Empereur à la Montagne de la Cour. C'est alors la rue courbe qui longe depuis 1898 l'ancien parc (provisoire) dénommé Mont des Arts.

Aujourd'hui (2012) la rue ne compte plus que quelques numéros : 62 à 70 et 1 à 5. Elle n'est plus que le prolongement de la rue Ravenstein vers la Montagne de la Cour.

Coudenberg (qui signifie colline froide ou, en latin, montus frigidus) est un toponyme, il désigne toute la 'montagne' sur laquelle sera bâti le palais des ducs de Brabant.

On trouve aussi l'appellation rue Coudenberg (Coudenberghsche Steenwegh) pour ce qui s'appelle maintenant la rue de Namur. Il y avait une porte de Coudenberg à hauteur de la rue Brederode (première enceinte) et la porte de Namur dans la seconde enceinte fut d'abord appelée nouvelle porte de Coudenberg.