Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Monument des Eaux du Bocq

Photo(s) (4)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les communes > Saint-Josse-ten-Noode > Square Henri Frick >  Monument des Eaux du Bocq

Aménagements fluviaux > Pipeline du Bocq >  Monument des Eaux du Bocq

Personnes célèbres > Politiques > Armand Steurs >  Monument des Eaux du Bocq

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Kemmerich >  Monument des Eaux du Bocq

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Eugène Dhuicque > Square Armand Steurs >  Monument des Eaux du Bocq

Description (historique/actualité/....) :

Dans les monuments bruxellois, c'est indiscutablement celui qui a l'histoire la plus courte et la plus mouvementée.
En 10 ans, elle a fait l'objet d'un nombre invraisemblable de délibérations au Conseil Communal de Saint-Josse-ten-Noode.
D'abord sur le principe de le construire ou pas, en hommage à l'œuvre d'Armand Steurs.
Après bien des discussions son édification est décidée et un concours est organisé. Il est remporté par L. Kemmerich.
Il est d'abord question de l'installer place Charles Rogier, puis, après moult discussions, il est édifié non loin de la maison communale, en bordure du square Henri Frick.
Il est inauguré le 6 juin 1909 et l'eau potable en coule à flots. Très rapidement surgissent à nouveau des polémiques : les factures d'eau de l'intercommunale sont trop salées ! On le déménage boulevard Bischoffsheim, dos à la place des Barricades, mais plus une goutte n'en coule : il est devenu un grand "bac à fleurs", puis survient la guerre. Le Soir Illustré de septembre 1916 l'appelle "un des monuments les plus affreux de la capitale".
Dès la libération, le Conseil communal se met à discuter de sa démolition ; les échanges sont vifs. Sa suppression est décidée le 3 décembre 1919, mais elle ne sera pas totale : sa petite partie vouée à Armand Steurs sera conservée et retrouvera sa place au square Henri Frick.

Source : Saint-Josse, Centenaire d'une Maison communale