Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Rouge-Cloître
  Rouge cloître

Photo(s) (11)
[+4 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  2 Maison du Portier
  2 Abbaye du Rouge-Cloitre (Monastère Saint-Paul en Soignes)
    Teinturerie de Charles-Ferdinand Brugelman
    Drève du Rouge-Cloître
      Centre d'Art de Rouge-Cloître (Rouge-Cloître n°4)

Classement de la section:

Les communes > Auderghem >  Rouge-Cloître

Description (historique/actualité/....) :

Description

Ce domaine classé dans sa totalité comporte un vestige de la Forêt de Soignes, une demi-douzaine d'édifices et cinq étangs. Il englobe un centre sportif et les Jardins Massart de l'ULB (malheureusement, ceux-ci étant clôturés, ils rendent plus difficile l'accès du site aux piétons).

Historique

- Il fut fondé en 1368 par un ermite vivant dans la Forêt de Soignes
- Réputé pour sa richesse et la splendeur de sa bibliothèque, sa prospérité ira croissant jusqu'à la Renaissance. Il hébergera nombre d'illustres visiteurs, dont l'empereur Charles Quint et les archiducs Albert et Isabelle.
- Au début de la deuxième moitié du XVIe siècle, l'abbaye est pillée lors de la Révolte des Gueux.
- En 1693, le monastère est ravagé par un incendie, mais la bibliothèque est épargnée par les flammes.
- Le 13 avril 1784, l'empereur Joseph II décrète la suppression du couvent de Saint-Paul en Soignes
- En 1789, quelques religieux reviennent après le départ des Autrichiens (Révolution brabançonne).
- En 1792, les troupes françaises occupent le domaine.
- En 1796, le Directoire chassa définitivement les chanoines et dispersa les richesses artistiques accumulées
- Les bâtiments ont ensuite notamment servi de carrière de pierres
- Au XIXe siècle un des immeubles encore debout est transformé en verrerie ; les annexes du vieux moulin se voient transformées en teinturerie et la maison du portier abrite une filature
- L'État en devient propriétaire en 1911
- Le site et les bâtiments anciens furent classés respectivement en 1959 et 1965
- En 1977 on inaugure le Centre d'Art de Rouge-Cloître dans les bâtiments de la ferme
- le site est revendu à la commune d'Auderghem
- l'IBGE gère le site, sauf les bâtiments propriété de la régie foncière bruxelloise.

Le saviez-vous ?

Cinq vignerons en herbe cultivent depuis 1996 une terrain surplombant le Rouge-Cloitre afin d'y produire du vin.
(Mini reportage dans TBX du 25/09/2008)

Actualité 2003-2011 : la rénovation

La commune désormais propriétaire du site va procéder à quelques adaptations.
- Le mur d'enceinte : Des analyses archéologiques ont permis de déterminer la totalité du tracé du mur d'enceinte (1 km). Il date du XVIe siècle. Il sera restauré durant la période 2008-2011.
Le mur d'enceinte retrouvera son niveau originel (entre 2,5 et 3 mètres).
Deux phases : première en 2002-fin 2003 et la seconde en 2004-2006.
- L'accès au site se fera via quatre portes (les portes de jadis, la porte actuelle n'existera plus). Comme par le passé, seule la porte principale permettra l'accès des véhicules qui traverseront un pont enjambant le ruisseau (construit à hauteur de la maison du Portier).
- La circulation à l'intérieur du site sera sévèrement limitée (elle était devenu envahissante et dénaturait le lieu).
- création d'un espace ludique (maison du prieur, ferme du Rouge-Cloitre)

Aménagement de l'IBGE (2003)
- abaissement de son niveau (empêche que les fondations y "baignent")
- l'IBGE fait curer l'étang près de la maison du portier (il y sera légèrement agrandi à cet endroit)
- abattage de quelques arbres pour retrouver la perspective du XIXe siècle : à partir du chemin partant de la chaussée de Wavre les promeneurs retrouveront désormais la vue dégagée sur tout le site.