Panorama Etterbeek (vers Place St-Pierre depuis bâtiment CMS-1)

Rechercher un nom, un lieu:





Section :

 Rue Philippe Baucq
  Rue Cranz (ancien nom)

Photo(s) (2)
[+2 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  1 Rue Philippe Baucq n°33 (Rue Cranz n°25 (ancienne adresse))
  1 Rue Philippe Baucq n°106

Classement de la section:

Les communes > Etterbeek >  Rue Philippe Baucq

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Philippe Baucq >  Rue Philippe Baucq

Encyclopédie > Périodes de notre Histoire > Souvenir de 14-18 >  Rue Philippe Baucq

Description (historique/actualité/....) :

Ceci n'est pas le site officiel de ce lieu

Nous recevons régulièrement des lettres de sollicitations par rapport à ce lieu. C'est inapproprié : nous sommes un site amateur et bénévole qui recense les lieux de la région Bruxelles-Capitale ayant un intérêt culturel.
Artère rectiligne longue d'un peu plus de 500 m., elle relie la chaussée de Wavre à l'avenue Victor Jacobs.

La rue fut tracée en 1902 et s'appela d'abord rue Cranz. C'est en raison de ses consonances germaniques qu'elle sera rebaptisée au nom d'un héros de guerre en 1918.

Philippe Baucq est né à Etterbeek le 13 mars 1880.
Il est mort fusillé par les Allemands le 12 octobre 1915; il faisait partie du même réseau qu'Edith Cavell et fut arrêté et exécuté en même qu'elle. Il était architecte-géomètre.
Le 15 juin 1919, il aura droit, avec 20 autres, à des funérailles nationales en présence des trois héros nationaux de 14 - 18 : le Roi Albert Ier, le cardinal Mercier et le bourgmestre Adolphe Max.
Il a habité avenue de Roodebeek n°49 ainsi que rue du Grand Duc n°1, à l'angle de la chaussée de Wavre, où est apposée une plaque commémorative.
Voir aussi place Jamblinne de Meux.

La rue vit naître non seulement André Franquin (créateur de Modeste et Pompon en 1955, de Gaston Lagaffe en 1959) mais aussi Hergé (Tintin).