Panorama Grand-Place Palais royal Hilton (vue depuis parking 58 - par © Dada)

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Place Rouppe

Photo(s) (14)
[+15 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

    Place Rouppe n°17 (G.Denis)
    Place Rouppe n°18-19
  2 Restaurant (Place Rouppe n°23)
  2   Haute Ecole Francisco Ferrer (Anc. Ecole Normale Charles Buls, Anc. Bibliothèque Populaire Centrale, Place Rouppe n° 28)
  5 Station des Bogards (disparue) (Gare des Bogards)
  6 Fontaine de la place Rouppe

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone >  Place Rouppe

Les bâtiments > Les lieux fonctionnels > Les gares >  Place Rouppe

Description (historique/actualité/....) :

La place est située dans un axe partant du centre ville (rue du Midi) qui se prolonge vers la petite ceinture par l'avenue de Stalingrad.
En perpendiculaire y aboutissent deux petites rues : la rue du Chasseur et la rue de Tournai.

Historique

Cette place carrée fut dès 1839 le terminus de la première ligne de chemin de fer belge allant vers le sud (pour être précis: la gare fut ouverte au public le 17/5/1840 et la place finalement inaugurée le 26/09/1841). Elle s'appelait alors "station des Bogards" du nom d'un ordre religieux dont le couvent s'élevait à cet endroit. La seule survivance actuelle du nom est la rue des Bogards.
En 1869, à l'inauguration de la gare du Midi, hors Pentagone, la place Rouppe perdit sa fonction de gare.
Seul vestige apparent: la largeur "anormale" de l'avenue de Stalingrad, parce que les voies ferrées y passaient.

La place porte le nom d'un maire de Bruxelles : Nicolas Rouppe (ou Klaas Jan Rouppe) , par la suite premier bourgmestre de Bruxelles de la Belgique indépendante. La place abrite deux établissements connus : l'illustrissime restaurant "Comme chez Soi" et l'Hôtel de la Grande Cloche (aucune allusion à quoi que ce soit ou plutôt si : ce nom évoque une grande cloche qui signalait aux voyageurs le départ imminent d'un train à la station des Bogards.)

Une statue à la mémoire de Nicolas Rouppe, avec fontaine, orne depuis 1848 le centre de la place. C'est Joseph Poelaert qui dessina le socle, quant à la statue, elle est due à Charles-Auguste Fraikin.

Actualité 2008

Activation jusqu'en 2012 du contrat de quartier Rouppe.
Il couvre la place et ses environs (une zone comprise entre la bourse et la gare du midi).
Il servira principalement à lutter contre les chancres urbains.

Actualité 2011

Il faut croire que ce contrat de quartier a porté ses fruits. si on se promène aujourd'hui sur la place, plusieurs terrasses y sont installées et l'endroit est aussi sympathique que convivial. Une vraie animation y a été ramenée.