Depuis le parking Ecuyer (arrière de la place de la Monnaie). Vers 1980 par © Dada

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Rue de Dinant
  Rue de Bavière (ancien nom)

Photo(s) (5)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone >  Rue de Dinant

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte Guillaume De Bruyn >  Rue de Dinant

Encyclopédie > Périodes de notre Histoire > Souvenir de 14-18 >  Rue de Dinant

Description (historique/actualité/....) :

Cette rue longue de 140 m prend naissance au carrefour de la rue de l'Escalier et de la place de la Vieille Halle au Blé pour rejoindre la rue des Alexiens : la place de Bavière (devenue place de Dinant).

Ce quartier de Bruxelles est partiellement détruit en 1695 par le bombardement orchestré par le maréchal de Villeroy depuis les hauteurs de Scheut. La guerre entre la France et l'Espagne ayant pris fin, le prince-électeur de Bavière Maximilien-Emmanuel, gouverneur général des Pays-Bas espagnols, intervient dans les plans de reconstruction de la ville et décide la création d'une nouvelle artère, la rue de Bavière, qui se termine par une place s'ouvrant sur la rue des Alexiens.
Le tracé de la rue et les projets de construction des maisons seront confiés à l'architecte Guillaume De Bruyn.

Première rue rectiligne de Bruxelles, elle nécessite la démolition d'une grande maison appelée « Het Gulden Hooft », d'une partie de la première enceinte et de l'amputation du jardin du Serment de Saint-Georges qui fut transformé en une place rectangulaire. Premier exemple de place créée artificiellement.

Dans le tirage de 1748 du plan de Martin de Tailly (qui date de 1639), on a indiqué cette retouche. La seule retouche qui ait été faite.

L’électeur de Bavière Maximilien Emmanuel, gouverneur des Pays-Bas espagnols en posa la première pierre au nom du roi d'Espagne.

Au centre de la place de Bavière, on construisit un bâtiment destiné à suppléer le manque de place à la Grande Boucherie, il fut appellé Petite Boucherie. Elle fut ouverte au public le 30 septembre 1702. En 1755 elle est louée au Concert Bourgois protégé par le prince Charles de Lorraine qui donne une nouvelle façade à l'immeuble. Le 15 décembre 1822, inauguration pour Société des Amis des Beaux-Arts. En 1833 transformé en synagogue. Les juifs abandonnent la place de Dinant après la construction de la synagogue de la rue de la Régence.
Ensuite l'immeuble devient la première Maison du Peuple jusqu'à l'ouverture de celle construite par Victor Horta à la rue Joseph Stevens.
Démolition vers 1955.

Après la Première Guerre mondiale, la rue et la place seront rebaptisées rue et place de Dinant. Les noms désignant des personnages ou des lieux d'Allemagne n'étaient plus de mise.

Souvenir de 1914

Dans le mouvement de "dégermanisation" de nos odonymes en 1918, le nom de Dinant n'est pas choisi par hasard : le 23 août 1914 la ville est incendiée par les Allemands et 674 civils y sont massacrés.