Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Louise-Marie de Belgique
  Reine Louise-Marie

Classement de la section:

Personnes célèbres > Souverains et souveraines, rois et reines >  Louise-Marie de Belgique

Description (historique/actualité/....) :

Biographie contextuelle

ReflexCity ne cherche pas à retracer la biographie complète des célébrités, ce qui ferait double emploi avec une multitude d'autres sites bien plus détaillés et précis, que chacun peut aisément consulter. Nous nous limitons ici à situer sommairement la personnalité et à mettre en évidence ses liens avec la région bruxelloise, chronologiquement et géographiquement.
Biographie sommaire

Louise Marie Thérèse Charlotte Isabelle d'Orléans est née à Palerme, en Sicile, le 3 avril 1812 et est décédée à Ostende, en Belgique, le 11 octobre 1850.
Fille du roi des Français Louis-Philippe Ier, elle fut la première reine des Belges de 1832 à sa mort en 1850.
Léopold Ier est veuf d'une première épouse, Charlotte, qu'il semblait aimer réellement. Il est de 22 ans l'aîné de la princesse et a la réputation d'un homme renfermé, morose. Ce mariage répugne à la jeune femme pour qui il constitue un véritable sacrifice.
C'est un mariage purement politique, totalement indispensable à la survie de la Belgique. Il est donc célébré en grande pompe au château de Compiègne le 9 août 1832.

De ce mariage naîtront quatre enfants :
- Louis-Philippe (1833-1834) ; un vrai drame pour les parents, ce décès prématuré.
- Léopold, duc de Brabant (1835-1909), roi en 1865, qui épouse l'archiduchesse Marie-Henriette d'Autriche (1836-1902), le futur Roi Léopold II.;
- Philippe, comte de Flandre,(1837-1905), qui s'unit en 1867 à la princesse Marie de Hohenzollern-Sigmaringen (1845-1912) ;
- Charlotte (1840-1927), qui se marie en 1857 à l'empereur Maximilien Ier du Mexique (1832-1867) et dont le destin sera tragique..

Louise-Marie est très vite séduite par la délicatesse de son mari. Elle avait cru épouser un homme dur pour lui-même et pour les autres ; elle découvre un romantique qui pleure quand elle a du chagrin.
Léopold Ier, qui n'a jamais oublié Charlotte, mais considère sa seconde femme comme une amie très chère, passe régulièrement la soirée dans les salons de la reine, au château de Laeken.
Ce pur mariage « arrangé » débouchera sur un couple où chacun aura une réelle estime pour l'autre.
En quelques années, par sa séduction et sa générosité, Louise-Marie conquiert le cœur des Belges. Ces derniers la surnomment la « bien-aimée »

Au mois d'août 1850, lors du service célébré à Sainte-Gudule, à la mémoire du roi Louis-Philippe qui vient de mourir en exil à Claremont (Grande-Bretagne), Louise-Marie chancelle en faisant le tour du catafalque. Léopold Ier doit alors la soutenir pour qu'elle ne tombe pas.
Un mois plus tard, se sentant de plus en plus faible, elle s'installe à Ostende. Entourée de sa mère, de son époux et de ses enfants, elle s'y éteint le 11 octobre 1850.

Conformément aux vœux de la défunte, ses funérailles ont lieu en l'église de Laeken.
Elle repose dans la crypte de Notre-Dame de Laeken, la nouvelle église de style néo-gothique que Léopold Ier fera bâtir pour honorer sa mémoire.