Panorama Anderlecht (vers Saint-Guidon

Rechercher un nom, un lieu:



Section :

 Ancienne maison Vandenpeereboom
  Hogere Rijksschool voor Beeldende Kunsten
  ancienne maison 'De Yseren Leeuw'
  Place de la Vaillance n°17

Photo(s) (9)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les communes > Anderlecht > Place de la Vaillance >  Ancienne maison Vandenpeereboom

Les bâtiments > Les bâtiments remarquables (patrimoine) > Eléments classés (bâtiments, sites) >  Ancienne maison Vandenpeereboom

Les corps de métiers > Les architectes > Architecte François Malfait >  Ancienne maison Vandenpeereboom

Description (historique/actualité/....) :

Historique

C'est en 1890 que Jules Vandenpeereboom, ministre des Chemins de Fer, des Postes et Télégraphes, achète une propriété située place de la Vaillance, face au parvis de la collégiale, sur laquelle était établie une maison de chanoine datant du XVIe siècle.
Il la fait bientôt abattre pour y édifier, sur les plans de l'architecte François Malfait une nouvelle construction qui restitue parfaitement le caractère du XVIe siècle. Elle est datée de grands chiffres en fer forgé : 1563. Cependant il est reconnu qu'il s'agit d'une date de construction fictive.

Elle est à ce point réussie qu'on pourrait la prendre pour une authentique maison Renaissance flamande.

L'habitation et la vieille cour pavée ont été conservées ainsi que l'ancien puits d'où partait jadis un passage secret (qui subsiste encore en partie, mais dont on ne sait jusqu'où il a éventuellement mené), surmonté d'une belle ferronnerie d'art, copie d'une œuvre conservée au Musée de Cluny à Paris.
A sa mort, survenue en 1917, le Ministre d'Etat avait prévu de léguer sa propriété et ses collections à l'Etat, à la condition que la maison reste accessible au public.
Les collections d'objets d'art furent éparpillées entre les Musées du Cinquantenaire, l'abbaye de la Cambre, le musée de la Porte de Hal et la maison d'Erasme, dont le mobilier provient en grande partie de la collection Vandenpeereboom. L'État respecta l'ouverture au public de la demeure qui, en 1924, accueillit la Commission des Archives de l'Armée.

La propriété vint aux mains du Ministère de la Culture flamande qui, après l'avoir restaurée, y établit en 1971 une école des Beaux-Arts toujours en activité. La dénomination actuelle étant Hogere Rijksschool voor Beeldende Kunsten (en français, Ecole supérieure des Arts plastiques de l'Etat).

A noter que suite à la faillite en 1991 des imprimeries ASAR l'école a pris possession des bâtiments annexes, ce qui représente une part très importante de l'ilot.

Ce lieu fut classé sous l'intitulé Ancienne propriété Vandenpeereboom, ancienne conciergerie et ancienne maison "De Yseren Leeuw" le 28/02/2002.

Sources

- Monuments et Site: inventaire des biens classés
- www.anderlecht.be : informations touristiques sur la commune



Actualité 2011

Le 16 octobre, l'école fêtait ses 40 ans d'existence. Pour l'occasion, la place était ornée d'oriflammes colorés, une exposition des œuvres des élèves organisée dans les locaux, une exposition d'art sacré organisée dans un autre coin et un bar en plein air installé dans la jolie cour intérieure. Gros succès de foule dans un magnifique endroit. A l'occasion Bonom a réalisé une fresque sur plusieurs façades.