Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Hippodrome de Stockel (lieu disparu)
  Aéroport de Stockel

Photo(s) (3)

Repérage sur plans

Classement de la section:

Les communes > Woluwe-Saint-Pierre > Avenue Salomé >  Hippodrome de Stockel (lieu disparu)

Description (historique/actualité/....) :

L'hippodrome occupait jadis une surface comprise entre l'avenue Salomé, l'avenue du Haras et l'avenue François Peeters.

S'il est normal que nombre d'artères des environs évoquent les courses de chevaux, il semble à première vue surprenant que d'autres fassent référence à l'aviation. L'histoire du lieu explique cet apparent paradoxe.

Historique

Un champ de course y fut installé fin XIXe ou début XXe (nous n'avons pu retrouver la date précise).
Woluwe-Saint-Pierre pose sa candidature pour accueillir l'exposition universelle de 1910, voulue par Léopold II. C'est finalement le site du Solbosch qui sera retenu, mais Stockel obtiendra une petite compensation : la société qui gère l'hippodrome acceptera qu'on installe sur le site une piste de 3 km et le 23 juillet 1910 est inauguré l'aéroport de Stockel-lez-Bruxelles.

C'était, faut-il le rappeler, le début des "plus lourds que l'air". Quelques originaux y atterriront pour venir visiter l'expo en avion et on y organisa divers meetings aériens, dont certains se terminèrent de façon tragique. Il semble aussi que le voisinage, limité à l'époque, n'était pas unanime à apprécier la présence de ce petit aéroport.

Après la Première Guerre mondiale (1914-1918), plus d'avions et on en revient aux courses hippiques. La dernière s'y déroulera en juin 1957.

Actuellement

Sur le terrain de l'ancien Hippodrome de Stockel on retrouvait dans les années 1971 deux terrains de football.

Plus tard (date à déterminer) s'est construit Sport City où on retrouve :
- la piscine de Woluwe-Saint-Pierre ("piscine Olympique de SportCity")
- des infrastructures sportives (athlétisme, tennis, squash, terrains multisports)
- ex-Itssep, institut d'éducation physique qui après fusion avec une autre école est devenu le Centre scolaire Eddy Merckx (hommage rarissime à un sportif encore en vie).

Sur le site de l'hippodrome, ont également été construits les écoles primaires et secondaires Mater Dei, français et néerlandais, ainsi que l'athénée néerlandophone de Woluwe-Saint-Pierre. On y trouve encore les haies d'obstacles de l'hippodrome.

(Source et remerciements : M. Jean-Pierre Hack)