Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 La Victoire de 1945
  Deuxième Guerre mondiale
  La Libération
  1940 1945

Photo(s) (13)
[+106 photos dans les sous-sections ci-dessous]


Sous-sections :

3 11 Place de la Résistance (Place Wayez (ancien nom))
21 15 Avenue Franklin Roosevelt (Avenue des Nations (ancien nom))
8 5 Avenue du Général de Gaulle (Avenue de la Cascade)
10 14 Avenue Winston Churchill (Avenue Longchamp (ancien nom))
5 6 Avenue de Stalingrad (Avenue du Midi (ancien nom))
2 15 Square Maréchal Montgomery (Rond-point Montgomery, Square Montgomery (en abrégé) )
2 7 Avenue Brigade Piron
4 4 Avenue Général Eisenhower
  7 Place de Bastogne
  4 Rue Général Mac Arthur (Rue du Japon (après la Deuxième Guerre mondiale).)
  4 Square du 8 mai 1945
  3 Monument aux Morts (Forest)
  3   Monument (Aux Morts des Autos-Blindés)
2 1 Avenue des Anciens Combattants
  2   Monument aux morts d'Auderghem.
1 1 Rue Général Patton (Rue Aldophe (ancien nom))
  1 Buste de Todor Anguelov
13     Résistants de Woluwe-Saint-Lambert
  1 Rue Paul Lancsweert
  1 Rue Marcel Betbèze
2     Jean Baptiste Piron (Général Piron, Major Piron)
1     Lucien Leboutte
1     Maréchal Montgomery (Bernard Montgomery, Monty (surnom))
    Musée National de la Résistance (Rue Van Lint n°14)
      Général Patton
      Winston Churchill (Sir Winston Churchill)
      Général Eisenhower (Dwight Eisenhower, Ike, Président Eisenhower)
      Charles de Gaulle
      Général Mac Arthur (Douglas Mac Arthur)
      Franklin Roosevelt (Franklin Delano Roosevelt)
    1 Rue de la Résistance (Evere)
      Clos de la Libération

Classement de la section:

Encyclopédie > Périodes de notre Histoire >  La Victoire de 1945

Description (historique/actualité/....) :

Pas question bien sûr de refaire l'histoire de la Deuxième Guerre mondiale.
Simplement quelques repères, quelques mots sur la libération de Bruxelles et les traces laissées dans la Région par ce qui reste le plus grand événement de notre histoire récente.


Deuxième Guerre mondiale

Elle dure en fait du 3 septembre 1939 au 2 septembre 1945.
C'est le plus grand conflit de l'histoire du l'humanité impliquant plus de 100 millions de combattants, plus de 60 nations et coûté la vie à 62 millions d'êtres humains.
La capitulation de l'Allemagne nazie intervient le 8 mai 1945. Cette date est toujours commémorée à la Colonne du Congrès à Bruxelles.

La Libération de Bruxelles.

De moins en moins de témoins se souviennent de ce qui fut à Bruxelles un jour de liesse indescriptible.
La date officielle est le 3 septembre 1944. C'est ce jour où des unités de la Deuxième Division blindée britannique commandée par le général Dempsey entrent dans Bruxelles par l'avenue de Tervuren. Au nombre de ces soldats, le "groupement belge" sous les ordres du colonel Jean Piron.
Il n'y aura pas de combats acharnés en ville, les troupes allemandes s'étant repliées quelques jours plus tôt, non sans avoir tenté d'incendier le Palais de Justice.
Les Bruxellois n'étaient pas pour autant au bout de leurs souffrances, puisque jusqu'en avril 1945, plus de 60 bombes volantes (les fameux V1 et V2) tombèrent encore sur la ville.

Hommages à Bruxelles

Pour des raisons évidentes la guerre elle-même est très peu rappelée dans le nom de nos artères.
Il y a bien une place de la Résistance et une rue de la Résistance, ainsi qu'un fort discret clos de la Libération, à Woluwe-Saint-Pierre.

Par contre, les chefs d'Etats alliés et les principaux généraux vainqueurs n'ont
nullement été oubliés : Franklin Roosevelt, Winston Churchill et même Charles de Gaulle. Seul Joseph Staline a été zappé pour cause de Guerre froide. (A l'époque les horreurs du stalinisme étaient quasi totalement ignorées en Europe de l'ouest.)
Parmi les chefs militaires commémorés : les Américains Eisenhower (commandant suprême sur le théâtre Atlantique), Mac Arthur (commandant suprême sur le théâtre Pacifique), Patton, quasi certainement pour son rôle décisif dans la Bataille des Ardennes ; le Britannique Montgomery, le mythique vainqueur de El Alamein, sans oublier le Belge Piron.

L'ensemble donne une série d'artères souvent prestigieuses de la capitale :
avenue Franklin Roosevelt
avenue Winston Churchill
avenue du Général de Gaulle
avenue Général Eisenhower
rue Général Mac Arthur
rue Général Patton
square Montgomery
avenue Brigade Piron.