Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:





Section :

 Place Royale
  Place des Victoires (après l'indépendance)
  Place de la Liberté (pendant occupation française)
  Place de Lorraine (1775)
  Place de la Cour (?)
  Place Impériale (en 1812 encore)

Photo(s) (65)
[+125 photos dans les sous-sections ci-dessous]

Repérage sur plans


Sous-sections :

  12 Musée Magritte Museum (Place Royale n°1-2, Hôtel Altenloh, Hôtel de l'Europe)
  4 Place Royale n°3 (Hotel Gresham, Hotel des Brasseurs)
  19 Cour des Comptes (Palais du Comte de Flandre (ancien lieu), Banque de Bruxelles, Place Royale n°4, Rue de la Régence n°2)
  2 Place Royale n°5-6
2 33 Eglise Saint-Jacques sur Coudenberg (Place Royale n°6a)
  1 Place Royale n°7-8 (Cour Constitutionnelle, Hôtel de Flandre)
  20 Hôtel Bellevue (Musée Bellevue (ancien nom), BELvue! nom officiel , Place Royale n°9, Musée de la Dynastie (ancien nom))
  18 Place Royale n°10 (Palais de Charles Quint, Rue Royale n°2-4, Maison Cwalosinski, Hôtel de Grimbergen)
  3   Place Royale n°11 (Cour des Comptes (ancien nom), maison de la région , bip.brussels )
      Place Royale n°13-14
  13 Statue équestre de Godefroid de Bouillon (Statue équestre de Godefroy de Bouillon)

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Les quartiers de Bruxelles > Quartier Royal >  Place Royale

Quartiers à thèmes > Le Parcours royal >  Place Royale

Description (historique/actualité/....) :

Historique

La place Royale fut construite au XVIIIe siècle (1774 à 1780) sous Charles de Lorraine sur les ruines (rasées) du Palais de Coudenberg (dévasté par un incendie).
Suivant un plan symétrique, les architectes Nicolas Barré et Barnabé Guimard imaginent huit pavillons de style néoclassique reliés entre eux par des portiques à chaque angle (fermés à l'origine par des grilles (?)). Le tout forme un ensemble homogène au centre duquel se dresse la statue de Charles de Lorraine (inaugurée le 17 janvier 1775). Elle fut renversée en janvier 1793, rétablie en mars 1793 puis abattue et fondue en juillet 1794 (pendant l'occupation française), elle sera remplacée, en 1848, par la statue équestre de Godefroid de Bouillon (fondateur du royaume de Jérusalem d'où le titre premier roi de Jérusalem).

Lors des travaux, les architectes se retrouvent face à un vaste réseau de caves et de souterrains. Comblés en partie pour assurer la fondation des nouveaux bâtiments, ces vestiges ont été remis à jour. Les fouilles archéologiques ont notamment permis de dégager l'Aula Magna, la salle d'apparat où, à 15 ans, Charles Quint monta sur le trône.
Les architectes se sont manifestement inspirés de la place Stanislas à Nancy ; quand on observe les grilles que l'on retrouve à quelques mètres, rue de la Régence, devant l'hôtel actuellement occupé par la Cour des Comptes, la ressemblance est encore plus frappante. Les grilles du Palais du comte de Flandre / Cour des Comptes datent forcément de beaucoup plus tard : 1866-1868.

Physionomie actuelle

Des quatre portiques, deux s'ouvrent actuellement sur des rues : la rue du Musée et la rue de Namur ; les deux autres sur des cours intérieures d'hôtels.
Au fil des décennies, l'endroit a connu une intéressante évolution et est devenu, avec le Cinquantenaire, le principal centre de musées de Bruxelles. Les Musées royaux des Beaux-Arts, rue de la Régence, à quelques mètres, se sont ouverts vers la place. Au Musée Bellevue s'est ajouté le Musée du Coudenberg, de création récente. Nouveau aussi le Musée Magritte. Le très réputé Musée des Instruments de Musique. Et le Musée Charles de Lorraine, moins connu est tout aussi proche.
Ensemble, ces institutions drainent des millions de visiteurs par an, de sorte que la place est devenue, après la Grand-Place, le deuxième pôle d'attraction de Bruxelles, ce qui est un phénomène aussi récent que remarquable.


Inaugurations de souverains sur la place

Cinq souverains furent inaugurés sur la place Royale :
- Joseph II en 1781
- Léopold II en 1791
- François II en 1792
- Guillaume Ier le 21 septembre 1815
- Léopold Ier le 21 juillet 1831.

Actualité 2010 - 2011

Pour être complet, précisons que sur la même place, une institution privée organise des expositions peu banales. De novembre 2010 à février 2011, c'était une rétrospective James Ensor.

Actualité 2012

Le vendredi 7 septembre, elle a été le cadre, en soirée, de la soirée inaugurale de la Fête de la Bande dessinée.

Actualité 2014-2017

Rénovation de la place dans le cadre d'un financement BelIris.
Budget de 3,3 millions. Début des travaux prévu 2017.
Points clés : élargissement des parties piétonnes, étanchéification de la dalle au-dessus du site archéologique, nouvelles illuminations, notamment des façades des bâtiments.

Voir aussi

- "Le Quartier royal", CFC-Éditions, 1999, 29 X 19 cm, 318 pages, 172 illustrations en noir et blanc et en couleurs. isbn : 2-930018-17-8