Photo: Redvers, via Flickr

Rechercher un nom, un lieu:


Section :

 Quartier Royal

Photo(s): aucune
[534 photo(s) dans les sous-sections ci-dessous]


Sous-sections :

5 14 Rue des Colonies
4 28 Place du Musée (Place de l'Egalité)
8 26 Rue Ravenstein (Ruelle Meldert (XIV-XVe siècles), Rue Saint-Laurent (XVIIe siècle))
3 10 Rue des Petits Carmes (Rue de la Jeunesse (ancien nom))
5 13 Rue Brederode (rue Verte, ruelle du Duc)
3 53 Place des Palais
50 89 Rue Royale (Rue Royale Neuve)
12 24 Rue Ducale
8 33 Rue de Namur
11 58 Place Royale (Place de la Liberté (pendant occupation française), Place de la Cour (?) , Place des Victoires (après l'indépendance), Place de Lorraine (1775), Place Impériale (en 1812 encore))
10 55 Mont des Arts (Jardins de l'Albertine)
2 6 Rue des Sols
2 14 Rue Baron Horta (Rue de la Bibliothèque (ancien nom), Passage de la Bibliothèque (ancien nom), rue Victor Horta)
2 16 Rue de la Chancellerie
2 15 Montagne du Parc (Rue Montagne du Parc (n'est plus le nom officiel), Rue du Parchemin)
2 23 Rue Montagne de la Cour (Montagne de la Victoire (an VII), Hof Straete (en 1760))
1 8 Rue Villa Hermosa
3 4 Rue Lambermont (depuis 1905) (Rue Latérale (ancien nom), Rue du Régent (1831-1838))
1 10 Cantersteen (Rue des Carrières (ancien nom jusqu'en 1851))
  5 Petite rue du Musée (Rue du Sommelier 'ancien nom), Rue du Bouteiller (ancien nom))
  17 Rue du Musée (Montagne du Prince (avant 1750), Grand Rue de la Cour (1777))
  7 Horloge de l'Albertine
  3 Palais de Nassau (disparu)
  2 Impasse du Borgendael
1   Rue Zinner
  1   Angle rue de la Loi - rue Ducale

Classement de la section:

Les communes > Ville de Bruxelles > Les quartiers de Bruxelles >  Quartier Royal

Les communes > Ville de Bruxelles > Le pentagone >  Quartier Royal

Description (historique/actualité/....) :

Le Quartier Royal est l'un des 9 quartiers du pentagone de Bruxelles. Il est limité à l'est par la Petite ceinture, au sud par le quartier des Sablons, à l'ouest par le sud et au nord par Notre-Dame-aux-Neiges. Quartier de Palais, de musées, d'ambassades et de banques, il compte très peu d'habitants (quelques centaines) malgré sa superficie importante. Il faut préciser qu'il abrite quelques espaces verts dont le principal est bien entendu le Parc de Bruxelles (ou parc de la Warande).

Histoire

Ce lieu est depuis un millénaire le siège du pouvoir à Bruxelles.
Dès le XIe siècle le château des Ducs de Brabant est édifié au sommet de la colline de Coudenberg. Son luxe, ses fêtes et ses jardins sont connus dans tout le monde médiéval. Ravagé par un incendie en 1731, l'édifice disparaît complètement lors du réaménagement du quartier à partir de 1775, sous l'impulsion du gouverneur Charles de Lorraine. Lors du dernier quart du XVIIIe siècle, des palais néo-classiques, qui donneront au quartier sa physionomie actuelle, remplaceront le château du moyen âge (Dont on peu visiter des vestiges "redécouverts" lors de travaux effectués à la fin du XXe siècle). S'y succèdent places et perspectives qui constituent un remarquable ensemble architectural dont le cœur actuel est constitué par le Palais Royal et le Palais de la Nation qui se font face via une allée du Parc de Bruxelles.
Quelques vestiges du passé y sont présents comme l'hôtel Ravenstein, néanmoins les périodes postérieures y ont laissé de remarquables témoignages : limitons nous à mentionner l'Art nouveau, avec le Palais des Beaux-Arts et le Musée des Instruments de Musique.
En haut duMont des Arts (à hauteur du mobile de Calder) se trouve le seul point de vue de Bruxelles d'où on peut appréhender d'un seul regard circulaire 500 ans d'histoire de l'architecture.

Actualité 2009-2010

Le 2 juin 2009 s'ouvrait Place Royale le Musée Magritte, fruit inédit d'un partenariat entre l'état belge et une multinationale dont le mécénat fut déterminant. Dans ce quartier où nombre de musées attirent grand nombre de visiteurs, le succès de la Fondation Magritte fut à ce point fulgurant qu'il a suffit à lui seul à faire augmenter les résultats du secteur touristique en région de Bruxelles-Capitale en 2009 et 2010, alors qu'en pleine crise économique, ces mêmes chiffres étaient en net recul dans toute l'Europe de l'Ouest. Non d'une pipe !

A lire

- "Le Quartier royal", CFC-Éditions, 1999, 29 X 19 cm, 318 pages, 172 illustrations en noir et blanc et en couleurs. isbn : 2-930018-17-8